Un peu d’histoire…

Paul Harris, né en 1868 dans le Wisconsin (USA), à fait ses études à l’université d’Iowa d’où il sortit en Juin 1891 avec un diplôme de droit.

Animé par l’esprit d’aventure il parcourt pendant cinq années les USA et vient deux fois en Europe. Après avoir exercé divers emplois, c’est à Chicago en 1896 qu’il accroche sa plaque de juriste.

Il est loin de penser être à l’origine d’un mouvement international, mais ses aventures lui avaient enseigné que de bonnes relations pouvaient être nouées dans tout les pays. Ainsi, si l’équilibre de la vie et la tolérance à l’égard d’autrui tant appréciés lors de son enfance chez ses grands-ârents en Nouvelle Angleterre étaient reproduits à l’échelon mondial !

C’est en 1900, lors d’une promenade dans Rogers Park avec un confrère qui connaissait tous les commerçants et avec lesquels il semblait entretenir des relations amicales, que l’idée lui vint d’imaginer des relations de ce type au sein d’un groupe constitué de relation d’affaires.

Il entreprit de solliciter des amis et des clients comme Sivelster Schiele, grossiste en charbon, Gustave Loehr, ingénieur des mines et Hiram Shorey, tailleur. D’origine americaine, allemande, suédoise, irlandaise et de confession protestante, catholique, israéliste, ils préfigurent l’université future du Rotary.

Leur première réunion a lieu le 23 Février 1905 dans le bureau de Gustave Loehr “Unity Building” Room 711, 127 North Deabom Street. Ainsi naissait le Rotary International.

Il fallut alors trouver un nom, finalement, Paul Harris proposa le mot Rotary qui symbolisait la rotation des lieux de réunions.

…De nos jour, Rotary International compte plus de 34 000 clubs répartient dans le monde dont le siège international, basé à Evanston (USA).

Chaque continent retrouve ses bureaux régionaux : un à Säo Paulo (Bresil), à Buenos Aires (Argentine), en Grande-Bretagne, à Zurich (Suisse), au New Delhi (Inde), à Parramatta (Indonésie), à Seoul (Corée du Sud) et à Tokyo (Japon).

Autour du Rotary…

Le but du Rotary consiste à Encourager et à cultiver l’idéal de servir, considéré comme base de toute entreprise honorable, et en particulier à encourager et à cultiver :

1. Le développement des relations personnelles d’amitié entre ses membres en vue de leur fournir des occasions de servir l’intérêt général.

2. L’observation des règles morales de haute probité et de délicatesse dans l’exercice de toute proffession, la reconnaissance de la dignité de toute occupation utile, l’effort pour honorer sa profession et en élever le niveau de manière à servir la société.

3. L’application de l’idéal de servir par tout rotarien dans sa vie personnelle, professionnelle et sociale, la compréhension mutuelle internationale, la bonne volonté et l’amour de la paix, en créant et en entreprenant à travers le monde des relations cordiales entre les représentants des diverses professions unis dans l’idéal de servir.

4. La compréhension mutuelle internationale, la bonne volonté et l’amour de la paix en créant et en entretenant à travers le monde des relations cordiales entre les représentants des diverses professions unis dans l’idéal de servir.

Le Rotary Club de Saint-Raphaël :

La Ville

Célèbre pour son microclimat exceptionnel, ses quarante deux kilomètres de rivage bordés de calanques, de plages de sable fin et de roches rouges qui tombent  abruptement dans la mer, Saint-Raphael, par sa situation unique au centre géographique de la Côte d’Azur, est considéré comme l’une des plus importantes métropoles du bassin méditerranéen, qui connaît un remarquable développement économique et touristique.

Avec sa gare TGV, la ville est desservie par les grandes ligne SNCF, la proximité des aéroports de Toulon et de Nice ainsi que son réseau routier, Saint-Raphael est un carrefour européen.

Son patrimoine, en hébergement toutes catégories, répond à toutes les demandes individuelles ou de groupes toute l’année.

C’est la joie toute l’année avec les fêtes votives à grand spectacle, compétition international de jazz New-Orléans, concerts modernes er classiques, saison théatrale de l’auditorium, fête de la lumière ect…

Saint-Raphael peut donc se vanter d’être une ville idéal de part son emplacement géographique, sa météo et d’être considéré comme ville estivale.

L’Histoire du Club

Les 50 ans du club (1977)

C’est en 1926 que l’idée de créer un Rotary-club à Saint-Raphaël a germé dans l’esprit de quelques amis du «Cercle de l’Union». Le club

se constitua sous le parrainage du Club de Cannes le 23 février 1927 avec, comme premier président, Louis Serrailler, propriétaire de l’Hôtel

Plage et Méditerranée, qui fut choisi comme siège.

La charte lui fut remise en février 1928, sous la présidence de Marcel Rochette, par Etienne Fougère, alors Gouverneur de l’unique district de France, au cours d’une belle cérémonie au Grand Casino de Saint-Raphaël.

Il faut préciser que cette création ne fut précédée en France que par celles des clubs de Paris en 1921, de Toulouse et de Lyon en 1923, de Nice en 1924, d’Angers et de Vichy en 1925 et de Marseille en 1926. Saint-Raphaël vient ainsi au huitième rang des clubs français, à égalité avec ceux de Bordeaux, Cannes, Lille, Perpignan et Saint-Etienne, également créés en1927.

Pendant plus de vingt ans, jusqu’en 1948, Saint-Raphaël fut le seul club rotarien du Var et il présida de ce fait à la naissance des clubs de Toulon (1948), Brignoles (1952), Sainte-Maxime–Saint-Tropez (1953), Draguignan (1956) et Fréjus (1977).

Les 75 ans du club (2002)

Jusqu’en 1939, le club s’est progressivement développé. La plupart des membres étant mobilisés, il a été un peu en sommeil au début de la guerre. Laflamme du Rotary-Club de Saint-Raphaël a vacillé mais ne s’est pas éteinte, grâce aux efforts et au dévouement en particulier de Raoul Sarre, Jacques Renaux, André Gayrard, et d’autres sans doute, qui maintenirent les réunions.

Le Rotary-club de Saint-Raphaël a eu l’honneur de donner un gouverneur au District 1730, en la personne de Guy Nourrit, qui occupa cette fonction en 1988-1989, et d’accueillir deux conférences de district, en 1989 (gouvernorat de Guy Nourrit) et en 1997 (gouvernorat de Paul Graeff).

Huitième club de France par l’ancienneté, et mixte depuis 2003, le Rotary-club de Saint-Raphaël, fort de 50 membres au 1er avril 2004, dont 3 dames, auxquels s’ajoutent 5 membres d’honneur, totalisait à cette date 232 rotariens depuis sa création…

Il peut aussi être fier de ses 36 «PHF».

Membres actuels

NomPrénomAnnée d’entrée au club
ASTIERThierry2021
AZNARHilario2014
BALUTABogdan2021
BARRETTValérie2023
BATAILLÉFlorence2019
BENHAMOUAlain2020
BERTHIERJean-Claude2008
CASSAM CHENAIRafik2022
CATANESEHenri2021
CHARLIER DE VRAINVILLEGérard1995
CHOKRONRégine2010
COSQUERRoger2017
EVELLINFranck2014
FUMIEREDaniel1991
GIROD-ROUXAndré2009
HENNIGFELDChristof2019
JOYEUXJean-Marie2015
KROKOWICZVéronique2019
KUHRTHelmut2009
LAURETMarie2022
LE DREZENJean-Louis2023
LIGEROTPatrick2019
MOKRANESaïd2012
MONTEIROJean2021
MULLERPierre2021
NOURRITDidier1980
POTRELEmmanuelle2021
RAGANOTNadia2022
RAHALAbdou2020
SOETEPierre2011
THOUVENOT-FLEURYVéronique Inès2019
ULRYCKMichel2023
VIEIRAJosé-Pierre2013
WAUTHIERVirginie2021


Categories:

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évènements à venir

Facebook Pagelike Widget